Le GPS sur le CDT

Oui, on peut sa passer de GPS avec une boussole et des cartes, mais franchement, pourquoi s'en priver?

Le GPS est donc  devenu incontournable, mais il ne faut pas trop lui en demander. Dans les forêts, la couverture végétale est souvent trop dense pour bien capter les satellites. Par ailleurs, l'utiliser continuellement durant 3 à 5 jours épuise la batterie trop vite. Il faut donc naviguer en observant le terrain et la boussole et n'utiliser le GPS que pour fixer sa position en cas de doute.

 

 

 

Les GPS classiques , type Garmin, sont à mon avis dépassés: leur écran est nul, ils ont une mémoire trop faible pour les nombreux points de trace d'un long parcours et trop faible aussi pour embarquer toutes les cartes. Je préfère utiliser un smartphone étanche, pourvu d'une grosse batterie et d'une carte mémoire: j'ai ainsi à la fois à disposition hors réseau les cartes US équivalentes à nos cartes au 25.000eme pour TOUT le parcours et la collection complète des cartes CDTC et J. Ley avec tous les points d'intérêt. De même, je dispose des traces GPS de tout le parcours, sans être limité aux 500 points de trace de Garmin. J'ai choisi le Caterpilar  S41 pour sa robustesse et son énorme batterie de 5.000Mah qui lui donne une autonomie en usage normal de 8 à 10 jours. J'avais été tenté par le S8 de Samsung ou le dernier i-phone qui captent en plus la nouvelle constellation de satellites de positionnement Galiléo et qui possèdent un excellent capteur photographique, mais ils sont trop fragiles et leur autonomie trop limitée à mon avis pour le CDT, surtout si on dépend entièrement du smartphone pour les cartes et le GPS.

 

Il est possible qu'un téléphone soit un peut moins rapide ou précis qu'un GPS dédié, mais je pense que c'est marginal au regard des avantages du smartphone. Il faut juste faire attention en le choisissant et s'assurer qu'il s'agit d'un vrai GPS captant les signaux A-GPS (ceux émis par les relais téléphoniques),mais surtout les GPS satellitaire directs et si possibles Glonas (le système russe) et maintenant Galiléo, le système européen encore peu répandu.

 

Attention aussi avec la boussole: il faut la tenir éloignée du smartphone sinon elle indique n'importe quoi.

 

Il y a de nombreux logiciels de GPS pour smartphones; j'utilise pour les USA:

  1. Guthook Guide avec les carte de Bear Creek Survey  (appli gratuite, cartes payantes) qui présente des cartes agréables d'une lecture facile (mais moins précises que les Caltopo 24K) et qui fait figurer sur la carte les points d'intérêts avec des symboles selon la nature du point et donne, lorsqu'on clique sur le point, un tas de détails utiles (mais ni sa direction ni sa distance comme BackCountry). Les cartes de BC sont la référence pour le CDT.
  2. Back Country Navigator PRO (pour Androïde uniquement) que j'ai trouvé très agréable à utiliser et qui peut télécharger plusieurs types de fonds de cartes US gratuites à condition d'être patient et d'avoir une grosse carte mémoire sur l'appareil; on peu utiliser en particulier les cartes Caltopo US 24K, équivalentes à nos 25.000eme: le chargement est pénible car lents et il échoue souvent, mais cela en vaut la peine. Surtout, ce logiciel a une fonction que je n'ai pas trouvé ailleurs: si vous fixez votre position et que vous allez ensuite dans le menu des waypoints classés par proximité, il vous indique la distance à vol d'oiseau et l'azimut de chaque point: c'est magique pour retrouver un chemin perdu. L'appli coûte moins de 10€ et c'est de l'argent bien dépensé